Le télétravail au département

Le département de l'Orne a très rapidement souhaité mettre en place le télétravail. Dès 2009, des agents de tout grade hiérarchique ont pu opter pour une à deux journées de télétravail par semaine. Aujourd’hui, 5% des effectifs du département télétravaille.

Une nouvelle façon de travailler efficacement

Le télétravail est un levier efficace pour préserver notre patrimoine naturel. Il constitue aussi une démarche d’amélioration de l’efficacité du travail et de la gestion du stress professionnel.

Une charte du télétravail a été rédigée en concertation avec les télétravailleurs expérimentaux et les organisations syndicales, puis présentée en comité technique paritaire. Elle fixe quelques règles en matière de comptabilisation du temps de travail, de respect de plages fixes minimum, de moyens de liaison téléphonique et informatique, de responsabilité…

Un formulaire de contrat d’engagement signé par le télétravailleur et sa hiérarchie a aussi été mis au point.

Toutes les catégories égales face au télétravail

Aujourd’hui, 35 contrats de télétravail ont été signés. Les agents concernés ont des métiers variés et relèvent de toutes les catégories (A, B, C) de la fonction publique : juriste, chargé de mission ou de communication, animateur local d’insertion, comptable, gestionnaire, ingénieur, contrôleur,…