Le télétravail dans les entreprises

PME et TPE introduisent le télétravail dans leur organisation

En vertu d’un plan national d’actions pour le développement du télétravail expérimenté sur trois régions (Basse-Normandie, Champagne-Ardenne, Alsace), la chambre de Commerce et d’Industrie territoriale d’Alençon propose aux entreprises volontaires un programme de formation-action destiné aux dirigeants et à leurs salariés (cadres et employés). L’objectif est d’introduire le télétravail sur certains postes, pour tout ou partie du temps de travail. Gains de performance, mobilisation de compétences peu répandues, diminution de coûts de transport font partie des avantages attendus de ce programme (contact : vimont@alencon.cci.fr | 02 33 82 82 82).

Une démarche volontaire

Le télétravail s’inscrit dans une démarche volontaire du salarié et de l’employeur. Le refus d’un salarié d’accepter un poste de télétravail n’est pas en soi un motif de rupture de son contrat de travail. C’est un mode d’organisation réversible, ce qui signifie que l’employeur et le salarié peuvent convenir par accord d’y mettre fin.

Programme du projet télétravail et PME

Public : Un groupe limité de PME bas-normandes.

Objectif : Accompagner collectivement et individuellement les PME par du conseil et de la formation relative aux aspects techniques, juridiques et managériaux. Mettre en place le télétravail pour idéalement 20 entreprises, à raison de 3 salariés par entreprise.

Durée : 22 mois.

Dates : de novembre 2012 à novembre 2014.

Contenu

9 jours de conseil et d’accompagnement - 3 jours en collectif et 6 jours en individuel :

  • Séminaire d’intégration avec présentation générale du dispositif - 1 jour en collectif,
  • Réalisation d’un état des lieux /diagnostic télétravail (SI, Management, RH) - 2 jours en individuel,
  • Construction et suivi du plan d’actions entreprise - 2 jours en individuel et en collectif,
  • Accompagnement et hotline (sur 4 mois) - 3 jours en individuel,
  • Séminaire de conclusion/ bonnes pratiques et retours d’expérience/bilan - 1 jour en collectif.

3 jours de formation à destination des managers - en collectif :

  • Management à distance pour les managers (accompagnement au changement, travailler par objectifs et résultats),
  • TIC pour la DSI (sécurité de l’information, hotline, dématérialisation),
  • Législation du travail pour les RH (droit du travail, négociation d’un accord d’entreprise, avenant d’un contrat de travail).

3 jours de formation à destination des salariés télétravailleurs - en collectif :

  • Etre managé à distance,
  • Travailler en mode collaboratif,
  • Formation aux TIC.

Intervenants : cabinets conseils, organismes de formation.

Participation entreprise : cette opération bénéficie d’une aide publique de l’Etat, sous le régime de « minimis ». Les frais sont modulés en fonction de la taille et du nombre de salariés formés.

Les avantages

Pour l’entreprise :

  • l’absentéisme devient plus facile à gérer grâce à la flexibilité de l’organisation,
  • la collaboration avec des salariés aux compétences clés ou rares est possible alors que le conjoint et la famille partent dans une autre région,
  • les surfaces réduites baissent les coûts : loyer, consommation électrique, assurances, chauffage, entretien,
  • le partage d’employeurs permet la souplesse de l’accès à l’expertise des meilleurs,
  • une organisation du travail en tâches, objectifs, permet une diminution des temps improductifs ou inutiles.

Pour les salariés :

  • un meilleur équilibre vie-professionnelle / vie personnelle en travaillant chez soi ou dans un centre de télétravail,
  • des économies de carburant et de temps en réduisant les temps de transport,
  • la création d’un nouveau lien social entre les travailleurs, avec la direction, avec la société dans son ensemble.