Le télétravail dans l’Orne

Télécentre de Bellême

L’Orne, département de Basse-Normandie, se veut une terre d’innovation, de créativité, numérique par excellence. Pionnier en matière de haut débit, l’Orne favorise le développement du télétravail. Un réseau de professionnels, indépendants ou salariés, s'est ainsi développé, exerçant leurs métiers à domicile.

Pour Alain Lambert, ancien ministre du budget et président du Département de l’Orne (jusqu'au 17 février 2017), "le télétravail c'est l'économie de demain. A l'ère du haut débit, de Facebook ou de Twitter, nos vies professionnelles et personnelles se mélangent. Les jeunes générations d'actifs sont tout le temps connectées".

Une démarche et une volonté collectives

Un groupe de travail a été constitué, réunissant plusieurs acteurs du développement du territoire :

Son objectif : définir les éléments d’une politique départementale performante en matière de télétravail et le rôle des futurs télécentres.

Les priorités du département

  • Attirer dans l’Orne des professionnels de haut niveau.
  • Créer des centres de télétravail pour accueillir les télétravailleurs qui ne peuvent ou ne veulent pas travailler chez eux, pour des questions d’organisation, de débit insuffisant.
  • Combiner deux atouts majeurs du département : un cadre de vie exceptionnel et des services numériques innovants.
  • Favoriser l’accès au travail pour les personnes à mobilité réduite.

Promouvoir le télétravail

  • Proposer aux indépendants, salariés et à leurs entreprises un mode de fonctionnement différent, basé sur l’autonomie.
  • Attirer sur notre territoire, au sein même des services départementaux ou au cœur des entreprises, des professionnels libérés des contraintes urbaines.
  • Élargir les bassins d’emplois, grâce à la mobilisation de compétences distantes.
  • Valoriser et préserver l'environnement par une utilisation optimisée des transports.

Le SDAN et l’engagement d’un département à très haut débit

Le département de l’Orne poursuit ses efforts en matière d’infrastructures numériques. En février 2011, le Schéma directeur d’aménagement numérique ornais (SDAN 61) a été approuvé à l’unanimité par l’assemblée départementale. Ce projet prévoit d’ici les dix prochaines années, la réalisation d’un réseau très haut débit départemental ainsi qu’un travail en faveur de la montée en débit des territoires via le réseau cuivré existant.